« Rassure-toi Manu, je n’ai nullement l’intention d’attenter à ta vie ». Vous qui me connaissez bien, chers lecteurs, savez que si de temps en temps, je pousse quelques coups de gueule, je suis une personne plutôt non violente. La violence ne vient pas de moi. Quand une personne « gêne » les intérêts de l’oligarchie mondialiste, sa vie n’a que peu d’importance… Fut-elle « président d’une grande démocratie », comme je vous l’ai rapporté dans mon billet du 3 mars 2018 puis celui du 3 novembre 2018.

Dans mon billet du 24 avril dernier titré « L’état profond lâcherait-il Macron ? », j’osais Z’avancer l’hypothèse que notre président chéri avait reçu un avertissement : « Alors, que Le monde « remue le couteau dans la plaie Benalla », voudrait-il dire à « Jupiter » : attention, tu ne fais pas ce que nous attendons de toi ? ».

Alors quand :

–          J’entends un certain Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, affirmer que Macron n’a rien compris et… « Que la France est un des rares peuples régicides au monde […] qu’il n’a pas compris qui il avait en face de lui ».

–          Je lis la dernière évaluation annuelle de la Commission européenne sur la situation économique et sociale dans les États membres « La France présente des déséquilibres. Les vulnérabilités découlent du niveau élevé de la dette publique et d’une dynamique de faible compétitivité dans un contexte de croissance peu élevée de la productivité […] des actions supplémentaires se justifient dans d’autres domaines, tels que la réforme du système des allocations de chômage, la réforme du régime des retraites, et le réexamen des dépenses afin de garantir la viabilité des finances publiques ».

–          Je pressens une « déculottée » pour la liste des candidats à la députation européenne pour laquelle il n’hésite pas à « se mouiller »….

Je tremble pour « mon Manu préféré ». Tremblons chers amis lecteurs, tremblons 😊 😊 😊. Il se pourrait bien que le paysage politique français « change de tête ».