SÉRÉNITÉ PATRIMONIALE

SÉRÉNITÉ
PATRIMONIALE

Notre cher François Rabelais avait bien raison quand il écrivait dans Pantagruel « science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

Instagram, vous connaissez certainement !!! Selon le Wiki, c’est « une application, un réseau social et un service de partage de photos et de vidéos ». Fondée et lancée par l’Américain Kevin Systrom et le Brésilien Michel Mike Krieger en octobre 2010, elle a connu très rapidement un rayonnement international. Cette plateforme revendique aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde. Elle a été acquise par Facebook en 2012 pour 747 millions de dollars. Quand on connait l’égo et la vision du monde toute personnelle de Mark Zuckerberg, patron de Facebook, comment s’étonner que les fondateurs d’Instagram préfèrent « quitter le navire Facebook ».

Bizarre, comme c’est bizarre. Brian Acton, le fondateur de WhatsApp qui a été racheté par Facebook en 2014 pour 22 milliards de dollars, a lui aussi, quitté la « galaxie Facebook ».  Un an après son départ, son analyse et ses regrets sont « à méditer » : « Au final, j’ai vendu mon entreprise. J’ai vendu les données personnelles de mes utilisateurs contre un bénéfice. J’ai fait un choix, et un compromis et je vis avec ça tous les jours depuis ». Y aurait-il une « prise de conscience » parmi « les anciens inventeurs » de la Silicon Valley ???

Je rapproche cela des faits que je vous ai relaté dans mon billet du 19 avril 2018, à savoir, la prise de conscience d’une partie des salariés de Google qui s’insurgent de la collaboration de leur société avec les services de renseignements américains. Autre « fait marqueur », la démission de Jack Poulson, un des plus importants scientifiques qui travaillait sur l’amélioration de la précision des moteurs de recherche de Google, que je vous ai relaté dans mon billet du 7 novembre dernier. « L’ami Jack » a publiquement déclaré qu’il estimait que c’était de sa « responsabilité morale que de démissionner pour dénoncer la violation de nos engagements publics en matière de droits humains ».