Si nous reparlions de l’or ?

4 Avr, 2024 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas.
Notre monde s’écroule et beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois cela compris,
S’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment.
Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

 

QUELQUES REMISES À L’HEURE… DES MONTRES EN OR !

µ En ces temps-ci, il est difficile de passer à côté de cette nouvelle : « L’or monte, il a même battu son record historique ».

Franceinfo nous dit :

–          « L’or atteint, en ce moment, des records historiques. L’once d’or a dépassé, mardi 5 mars, les 2 140 dollars soit près de 1900 euros ».

BFM constate :

–          « La relique barbare, comme la surnommait l’économiste John Maynard Keynes, a encore franchi un plus haut historique. L’once d’or a atteint au cours de la journée de mardi un nouveau sommet de 2.141,79 dollars avant de refluer un peu. Vers 15h, l’once prenait 0,6% à 2.127,4 dollars d’après les données de Bloomberg ».

TF1 , aussi :

–           « Plus de 2 135 dollars l’once d’or. Le 4 décembre au matin, les marchés asiatiques se sont affolés en faveur de ce métal précieux ».

Europe 1 a l’explication du phénomène :

–          « Pourquoi le cours de l’or a atteint son record historique, à 2 141,79 dollars l’once ».

Évidemment, tous ces médias nous indiquent les performances de l’or… en dollars l’once !!! Cela montre à quel point est vrai, l’adage : « C’est celui qui en connait le moins qui en parle le plus ».

En effet, si je ne m’abuse ( je travaille activement à ce que cela m’arrive le moins souvent que possible)… nous sommes en France et nous achetons des grammes d’or, sous forme de pièces, ou bien, si nous avons davantage de moyens, des kilos d’or, sous forme de lingots. Nous payons tous ces achats… en Euros !

Reprenons ces analyses. Franceinfo nous explique :

  • « L’or reste la valeur refuge par excellence, celle vers laquelle on se tourne quand on s’inquiète de l’avenir».

BFM, plus technique, précise :

  • « Tout d’abord, l’or est soutenu par la fin des hausses de taux directeurs de la part des grandes banques centrales ».

TF1, pour sa part, pose des questions à Laurent SCHWARTZ, président du comptoir national de l’or :

  • Est-ce le moment de vendre son or ? « Tout dépend de l’horizon et des besoins de chacun. Vous ne commettez pas une erreur en vendant aujourd’hui surtout si vous avez un projet immobilier par exemple ».

Europe 1, fait des comparaisons :

  • « Pour les investisseurs, l’or est un placement stable, plus stable que la bourse et bien plus stable que le Bitcoin».

Comme je l’ai écrit tout à l’heure, sans m’abuser et encore moins, vous abuser, voici ma position sur ces métaux, oh combien précieux. En effet, c’est tout aussi valable pour l’argent.

Tout d’abord, il faut remettre les choses à leur place. Ce n’est pas le cours de l’or qui monte, mais le pouvoir d’achat de la monnaie dans laquelle il est exprimé, qui baisse. Certes, médiatiquement, il est plus vendeur, de montrer une courbe ascendante, que descendante et de parler de hausse, plutôt que de baisse.

Pour bien prendre conscience que nous sommes, dans ce domaine aussi, soumis à la technique de l’inversion,  il faut et il suffit… de mettre la courbe dans le bon sens ! Voici ce que cela donne. D’abord, la courbe de « la hausse de l’or » :

Et hop, la voili, la voilà… la perte du pouvoir d’achat de l’Euro, autrement dit, sa dévaluation… depuis son introduction ! Pour une chose que vous achetiez 10 000 euros en 2004, il faut maintenant débourser plus de 67 000 euros pour l’acquérir ! Vous avez dit inflation ? Si señor, IN FLA TION !!!

Quand les médiats s’ébahissent parce que « l’or monte », cela signifie que votre pouvoir d’achat diminue ! Certes, c’est moins « vendeur » de le dire et l’écrire, mais c’est la réalité !

Il est souvent reproché à l’or de ne rien rapporter. Qu’il n’est pas un bon investissement. C’est tout à fait juste. L’or est une assurance dommages, pas un investissement !

Comme vous souscrivez une assurance pour vous couvrir des risques de vol ou d’incendie de votre maison, vous achetez de l’or pour vous prémunir du risque de dégradation de la situation économique sur votre train de vie.

Autrement dit, écrit, acheter de l’or, permet de préserver la constance de son pouvoir d’achat. En 1920, avec un Napoléon, on pouvait acheter un vélo. En 2024, avec ce même Napoléon, on peut toujours acheter un vélo !

Comment fixer le montant à consacrer aux métaux précieux, dans votre patrimoine ? C’est la même réflexion que pour fixer le montant de votre assurance habitation.

Vous le faites en fonction des dommages dont vous estimez être potentiellement victime (votre pouvoir d’achat, pour l’or et le prix de votre maison, pour l’assurance).

« Que sert à l’homme de gagner l’univers s’il n’a pas de culotte pour passer l’hiver ? »
(Proverbe québécois)

Chers lecteurs, orophobes ou orophile, je vous aime et vous salue.

 

POUR ALLER PLUS LOIN ET AGIR

Vous avez pris conscience de la gravité de la situation et vous tenez à préserver votre patrimoine matériel et spirituel, du chao qui arrive.
Les rendez-vous d’Hubert vous permettent de bénéficier de mon expérience, pour anticiper et exploiter au mieux, l’évolution de la situation.
Véritables guides pratiques, les rendez-vous d’Hubert vous permettent de comprendre ce qui se passe réellement et de prendre les meilleures décisions.

 

Mots clés : Cours de l'or

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL