Garanties des accidents de la vie : l’ACPR veille !

21 Mar, 2024 | 1 commentaire

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule et beaucoup ne le voient pas. En prenant du recul, une fois cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, les perspectives d’une nouvelle vie. Loin du tourbillon médiatico-politique, retrouvons qui nous sommes vraiment.

Comprenons le sens de notre vie. Ici et maintenant, exploitons-le pleinement. Rayonnons notre puissance d’amour, pour surmonter cette période difficile. Nous pourrons ainsi aider, tous ceux qui doutent et s’interrogent encore. C’est la somme de nos actions individuelles, qui fera le bonheur collectif.

« Sois le changement que tu veux voir dans ce monde »
(Gandhi)

 

LA LOGIQUE ÉCONOMIQUE S’IMPOSE TOUJOURS

µ Non, le monde de l’assurance n’est pas le Far West ! Ce, d’autant moins, que l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) y veille. Le 6 courant a eu lieu : « La matinée de la protection des clientèles des banques et des assurances ».

À cette occasion, la direction du contrôle des pratiques commerciales de l’ACPR a formulé « quelques reproches », à propos d’un produit d’assurance, peu connu du grand public : le contrat de garanties des accidents de la vie (GAV).

C’est un contrat de prévoyance, qui permet d’être couvert en cas d’accidents corporels (blessures et décès) de la vie courante. Il intervient quand le responsable de l’accident n’est pas identifié ou s’il s’agit de l’assuré ou d’un de ses proches.

Le marché des GAV, en 2022, est de plus de 30 millions de contrats. Cela représente plus de 3 milliards de cotisations annuelles ! Même si les saisines du médiateur de l’assurance, pour ce qui est des GAV, ne représentent que 4% des litiges en assurance de personnes, ce sont quand même plus de 18 000 réclamations, chaque année.

Lors de ces contrôles, l’ACPR a relevé :

  • Une forte hétérogénéité entre les différents contrats proposés.
  • L’insuffisance du conseil aux clients (inexistence du recueil des besoins).
  • L’insuffisance de l’information relative au taux d’incapacité garanti.
  • Des exclusions peu claires, alors que très impactantes.
  • Une gestion des sinistres manquant d’informations aux clients.
  • Un manque d’information des clients âgés sur l’intérêt de ce type de contrat.

Ce sont déjà beaucoup de griefs… mais ce n’est pas tout ! L’ACPR pointe aussi, des déséquilibres entre les primes encaissées et les remboursements versés. C’est le fameux ratio: sinistres sur primes (S/P), la véritable boussole des assureurs, dont je vous entretiens régulièrement.

Un assureur, c’est logique, doit encaisser davantage de primes, que de payer des sinistres. Il y va de sa survie en tant qu’entreprise. Cela étant, ce ratio doit rester « raisonnable ». C’est ce que souligne l’ACPR :

  • « Lorsqu’une catégorie de polices n’est associée qu’à très peu de sinistres, que le rapport sinistre à primes est très faible, comme on l’observe pour certains produits, avec des taux de 5 à 20%, on ne peut éviter la question de la légitimité de certaines garanties ».

L’avertissement du vice-président de l’ACPR est sans ambiguïté :

  • « La mission de service public qui est la nôtre, oblige d’abord à expliquer la norme, à partager les bonnes pratiques. Mais il y a aussi le temps du contrôle et le cas échéant si nécessaire celui de la sanction ».

J’ai toujours un très grand plaisir à vous communiquer des actions positives, il y en a plus que beaucoup ne le pensent. Dans l’effondrement généralisé qui nous submerge, il y a des ilots de bon sens et de volonté de changer les choses.

C’est à chacun de nous qu’il revient de comprendre vers quels abîmes nous allons et, résolument, de nous connecter à qui nous sommes vraiment.

Enfin, redevenus « Être conscient », nous créerons le merveilleux monde de demain. Sa potentialité actuelle se manifestera alors, pour le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’univers.

 « Les empires du futur seront spirituels»
(Winston Churchill) 

Chers lecteurs, prenez grand soin de qui vous êtes vraiment. Je vous aime et vous salue.

 

POUR ALLER PLUS LOIN ET AGIR

 Vous prenez conscience de la gravité de la situation actuelle et vous aimeriez bien éviter les évènements chaotiques qui se profilent.
Les rendez-vous d’Hubert vous permettent de bénéficier de mon expérience, pour anticiper et exploiter au mieux, l’évolution de la situation.
Véritables guides pratiques, les rendez-vous d’Hubert vous permettent de comprendre ce qui se passe réellement et de prendre les meilleures décisions.

Mots clés : Ratio S/P

1 Commentaire

  1. Amiot

    Les Assurances se GAV à tous les niveaux…

    très bon article Sir Hubert…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL