SÉRÉNITÉ PATRIMONIALE

SÉRÉNITÉ
PATRIMONIALE

Les confidences de mon petit doigt gauche

Introduction

Chers nouveaux lecteurs, bonjour. Permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au paragraphe suivant.

Je vous offre l’ensemble de mes billets, pour aiguiser votre curiosité, élargir l’étendue de vos réflexions et ainsi augmenter le « champ des possibles », concernant votre patrimoine, aussi bien spirituel que matériel.

Étant parfaitement conscient que les avis et positions que j’exprime dans mes billets sont l’expression de ma vérité, je vous donne l’accès à mes diverses sources d’informations, afin que vous soyez en mesure d’avoir une appréciation éventuellement différente de la mienne et ainsi construire VOTRE vérité. La seule qui vaille à mes yeux.

Je vais maintenant vous faire une confidence « surprenante » : mon petit doigt gauche me parle ☺☺☺. Il faut vous préciser que je suis gaucher et fier de l’être, comme entre autres :  Léonard de Vinci, Michel-Ange, Ludwig van Beethoven… Excusez du peu.

Comme tous les parents le savent… un petit doigt, ça chuchote à l’oreille des parents … les bêtises que font les petits enfants pas toujours très sages. Eh bien, mon petit doigt gauche me « parle » et je dois reconnaitre qu’il est doté d’une certaine clairsentience qui ne cesse de me surprendre.

Une dernière précision, je le surnomme affectueusement « Madri » … en rrroulant le R, comme les Espagnols savent le faire… ainsi que les Sarthois (mon épouse est sarthoise, mais elle ne rrroule plus les R depuis longtemps).

 

µ Coucou les amis, c’est Madri ☺. J’ai déniché quelques flash mobs aériens qui vont faire plaisir à mon patron. Lui qui prend très régulièrement… pardon, qui prenait très régulièrement l’avion. C’était avant l’épisode « Corona- gènussau-zentournus ». Il avait tellement plaisir à monter à Paris, rencontrer ses clients et partager quelques connaissances avec les étudiants. Sniff, sniff.

Ne soit pas nostalgique Hubert, ces temps heureux reviendront. C’est moi, ton petit doigt gauche qui te le dit !!!

Pour commencer, je vous invite à l’aéroport de Londres Southend ou la compagnie irlandaise Air Lingus a eu la bonne idée de faire connaitre les danses irlandaises au public de passage le 7 mai 2012.

De la Grande-Bretagne à la Suisse, il n’y en a que pour quelques minutes… à vol d’oiseau. Là encore un flash mob a ravi les passagers en transit à Genève-Cointrin le 5 décembre 2015.

Jamais deux sans trois… avec l’aéroport Humberto Delgado de Lisbonne, le 3 avril 2010. Vous allez voir que ce type d’attente avant l’embarquement… est de nature à vous faire louper l’avion !!!

Vraiment, ces Latins ont une pêche à vous mettre de bonne humeur pour la journée. C’était mon objectif ce matin. Alors, merci qui ?

« Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage »

(Albert Schweitzer)

Je me joins à mon patron Hubert pour vous dire que l’on vous aime.