Pourvu que les nuages s’arrêtent à la frontière !

25 Mai, 2023 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Introduction.

Dans cette période « agitée », la routine n’est plus de mise. Le rythme habituel des « mercredis musicaux », des « vendredis détente » et de mes billets d’information relatifs à l’économie, la géopolitique et aux choses du patrimoine, fait place à la réactivité exigée par l’enchainement des évènements qui s’accélère.

Afin de vous apporter plus d’informations de nature à changer votre vie, vous retrouverez du lundi au vendredi, ces différentes rubriques, en rythme avec l’actualité. Retenez que l’abonnement à ma lettre confidentielle : « Les rendez-vous d’Hubert », vous permet d’accéder à mes nombreux conseils pratiques, pour découvrir et profiter des opportunités générées par le changement de monde en cours.

 

Mon invitation à la prière.

µ Chers lecteurs, vous savez depuis longtemps à quel point je vous aime. C’est aujourd’hui avec des pensées pleines d’amour et d’émotion que je vous demande de prier. Quelles que soient vos croyances religieuses, ou que vous n’en ayez pas, priez.

Dis donc, l’ami Hubert, tu ne nous ferais pas une crise de mysticisme, par hasard ? Que t’arrive-t-il ? En prenant de l’âge, tu as peur de la mort et ne sachant à quel sein saint te vouer, tu nous demandes de prier?

Rassurez-vous, chers lecteurs, dans une de mes nombreuses vies, précisément celle où j’étais « Bombero de París », j’ai eu « la chance » de voir de près « la faucheuse ». Comme je lui ai tenu tête, elle ne me fait plus peur. J’ai aussi constaté qu’une grande majorité des personnes que nous venions secourir, se réfugiaient dans la prière, en nous attendant. C’est pour cette raison que j’insiste, à nouveau : priez !

Souvenez-vous, c’était le 26 avril 1986, la centrale électrique nucléaire de Tchernobyl explose accidentellement. S’en suit un nuage radioactif qui traverse l’Europe et… « miraculeusement », s’arrête à notre frontière !!!

Dans mon billet du 6 avril dernier, j’écrivais :

  • « L’Angleterre s’est engagée à fournir des obus à uranium appauvri destinés à l’artillerie ukrainienne. La commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD), lanceur d’alerte français bien connu, vient de rappeler les dangers de l’uranium appauvri. Les États-Unis d’Amérique et les Britanniques ont déjà largement utilisé ce type d’armes lors de précédentes guerres. Les conséquences sanitaires commencent à se faire jour et elles sont terribles ».

Dans la nuit du 12 au 13 courant, l’artillerie russe détruit un entrepôt de munitions à Khmelnitski, dans l’ouest de l’Ukraine. Ce sont deux énormes explosions qui provoquent un nuage impressionnant. Nous sommes en guerre, en guerre des images et des commentaires, de part et d’autre.

Première « vraie fausse information » : le dépôt de munitions contenait-il des obus anglais à l’uranium appauvri ?

Seconde « fausse vraie information » : l’explosion ayant formé un « nuage radioactif », celui-ci se dirigeant vers l’ouest, va-t-il s’arrêter à notre frontière ou pas ? Christophe BUSBY, physico-chimiste et secrétaire scientifique du Comité européen sur les risques radiologiques, étaie son affirmation d’une forte probabilité de nuage radioactif dangereux.

De son côté, notre chaine de télévision TF1 remet en cause (de façon ambigüe) cette possibilité… comme en 1986, pour le nuage de Tchernobyl. Étant donné que ces deux « nuages radioactifs » viennent d’Ukraine, celui de ce mois-ci « connait le chemin » pour venir jusque chez nous 😒.

Je le répète : priez, priez encore, priez toujours … afin que le « miracle » s’accomplisse une seconde fois et que ce satané nuage s’arrête à notre frontière.

« L’individu est handicapé de se retrouver face à une conspiration si monstrueuse qu’il ne peut croire qu’elle existe »

(John Edgar Hoover)

Chers lecteurs, prenez soin de vous. Je vous aime et vous salue.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL