La valeur n’attend pas le nombre des années.

23 Mai, 2024 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

L’AMOUR NOUS DONNE DES AILES 

À la lecture du titre de ce billet, une bonne partie d’entre vous a reconnu cette célèbre tirade que fait dire « l’ami Pierre » à son héros, Rodrigue, dans l’acte II, scène 2 de sa pièce , le Cid :

  • « Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ».

Ce titre m’est spontanément venu à l’esprit, dès la connaissance d’un fait divers qui s’est déroulé aux États-Unis d’Amérique.

Il me semble utile de préciser que les faits d’hivers… arrivent aussi l’été 😉 et celui que je vais vous relater maintenant, s’est produit le 27 avril dernier, c’est-à-dire… au printemps 😃.

Le dérèglement climatique produit des effets divers, autant que variés, dont notamment des tornades en Amérique. Celles qui ont eu lieu le 27 et 28 avril dernier dans l’Oklahoma ont été particulièrement dévastatrices.

Alors qu’un couple d’entrepreneurs indépendants, Wayne et Lindy BAKER, accompagnés de leur fils de neuf ans, Branson, tentent de fuir la zone de tornades, dans leur pick-up, l’une d’elles les rattrape et projette violemment le véhicule contre un arbre.

Les deux parents sont très gravement blessés et restent coincés dans le véhicule. Branson réussi à sortir indemne et décide d’aller chercher du secours dans ce qui reste des villages environnants.

C’est ainsi qu’il parcourt plus d’un kilomètre et demi : dans l’obscurité, sous la pluie et le vent, parmi les éclairs… littéralement « porté » par la mission qu’il vient de se fixer : sauver ses parents de la mort.

Il leur a d’ailleurs dit, avant d’aller chercher de l’aide : « Maman, papa, s’il te plaît, ne meurs pas, je reviendrai » !!!

Grâce à l’action de « l’ami Branson », ses parents ont été secourus et se rétablissent à l’hôpital. Le jeune garçon est devenu le héros local.

Son équipe de baseball a organisé un match, spécialement pour récolter des fonds, afin d’aider les parents de leur camarade. En effet, entrepreneurs indépendants, Wayne et Lindy BAKER, ne peuvent plus travailler, pendant leur séjour à l’hôpital.

Que retenir de cette histoire ? Que c’est l’amour envers ses parents, ainsi que sa foi en lui, et sa détermination sans faille, qui ont donné les ressources nécessaires au jeune Branson, pour sauver ses parents, d’une mort certaine.

Cultivons tous cette puissance d’amour qui est en nous et ayons confiance en nos capacités humaines à faire le bien autour de nous. C’est la recette pour échapper à la véritable tornade qui est en approche et qui va bientôt s’abattre sur « l’occident ».

« La sagesse est de savoir que je ne suis rien, l’amour est de savoir que je suis tout.
On ne peut connaitre que le faux, le vrai, nous devons l’être »
(Samuel Stemmer)

Chers lecteurs, aimez-vous et croyez en vos capacités. Je vous aime et vous salue.

 

POUR ALLER PLUS LOIN ET AGIR

 Vous avez pris conscience de la gravité de la situation et vous tenez à préserver votre patrimoine matériel et spirituel, du chao qui arrive.
Les rendez-vous d’Hubert vous permettent de bénéficier de mon expérience, pour anticiper et exploiter au mieux, l’évolution de la situation.
Véritables guides pratiques, les rendez-vous d’Hubert vous permettent de comprendre ce qui se passe réellement et de prendre les meilleures décisions.

Mots clés : Amour

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL