Une faute avouée doit-elle être pardonnée ?

26 Sep, 2023 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Introduction :

L’ignorance, la peur et la manipulation sont les piliers sur lesquels s’appuient les dirigeants des principaux pays « occidentaux », pour asservir les peuples. Face à cette entreprise de démolition très bien organisée, c’est à chacun de nous qu’il revient de s’informer et se réinformer, afin de comprendre ce qui se passe réellement.

Agissons en responsable et diffusons cette information aux personnes qui sont encore dans la peur et le désarroi. Mes différents écrits participent à cette action. Je vous recommande de ne pas croire un seul mot de tout ce qui est écrit dans mes documents ou dit dans mes vidéos. VÉ RI FIEZ LE.

Pour vous y aider,  je vous donne l’accès à mes sources. Vous êtes ainsi en mesure d’avoir une opinion, éventuellement différente de la mienne, et bâtir ainsi, VOTRE vérité. La seule qui a valeur à mes yeux.

« Sois le changement que tu veux voir dans ce monde »
(Gandhi)

 

Guerre en Ukraine : qu’elle est l’origine des choses?

µ Nous connaissons tous cette expression populaire : « Faute avouée est à moitié pardonnée ». Un exemple dans l’actualité va nous permettre d’alimenter notre réflexion et de répondre à la question du titre de ce billet.

Le 7 de ce mois de septembre 2023, Jens STOLTENBERG  s’est exprimé devant la commission des affaires étrangères du parlement européen, sur les derniers développements de la guerre en Ukraine. Il est ici utile de rappeler que « Jens le Norvégien » est le secrétaire général de l’OTAN depuis le 1er octobre 2014, tout juste quelques mois après le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie.

Je relève dans cette allocution, un point particulièrement « croustillant ». Vous n’allez pas le croire, « l’ami Jens » précise que l’opération militaire spéciale (OMS)  déclenchée le 24 février 2022 en Ukraine, par Vladimir POUTINE… est la conséquence du refus de l’OTAN de ne pas continuer à « encercler » la Russie avec ses bases militaires :

  • « Le contexte était que le président Poutine a déclaré à l’automne 2021, et a en fait envoyé un projet de traité qu’il souhaitait que l’OTAN signe, pour promettre de ne plus élargir l’OTAN. C’est ce qu’il nous a envoyé. Et c’était une condition préalable pour ne pas envahir l’Ukraine. Bien sûr, nous ne l’avons pas signé. Il est donc entré en guerre pour empêcher l’OTAN, encore davantage de s’approcher de ses frontières ».

L’intégralité de la déclaration originale est ici et sa traduction officielle en français, en MP3 est là.

Il est donc officiellement « avoué » que le déclenchement de l’OMS résulte directement du refus de l’OTAN de ne pas continuer à établir des bases militaires autour de la Russie.

Si une faute est et reste cachée… elle se double d’un mensonge. Le fait de l’avouer absout-il pour autant son auteur ? Je laisse à chacun de vous le soin de répondre, en conscience, à cette question.

Qu’elle sera celle des mères, des épouses, des enfants des morts et des blessés (Russes comme Ukrainiens) résultant de cette folie ?

« La guerre, ce sont des hommes qui ne se connaissant pas et qui se massacrent
au profit d’hommes qui se connaissent et ne se massacrent pas »
(Ambroise Paul Toussaint dit Paul Valéry)

Chers lecteurs, prenez soin de vous. Je vous aime et vous salue.

Mots clés : Guerre en Ukraine, OTAN

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL