L’illusion de la garantie !

15 Mai, 2023 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Introduction.

Les évènements s’enchainent de plus en plus rapidement. Nos repères s’estompent, sous une forte pression médiatique. Nous sentons confusément que quelque chose de sombre va arriver. Pourtant, nous sommes entrés dans les temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, les temps du dévoilement, de la vérité.

Deux anciens amis, que les fidèles lecteurs de ce blog connaissent bien, se joignent à moi pour décrypter différents faits d’actualité de manière succincte. Il s’agit du démystificateur de sophismes économiques, Frédéric BASTIAT et de mon poète préféré, Alex ANDRIN.

Mes billets s’articulent en trois parties. Les deux premières, à la manière de « l’ami Frédéric », avec son célèbre : « Ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas ». La troisième partie est réservée à la vision de « l’ami Alex ».

 

µ CE QUE L’ON VOIT

Le 25 avril dernier, le fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) a publié son rapport annuel d’activité pour 2022. Comme à son habitude, la presse grand public spécialisée, en l’occurrence : « Le Figaro » et « Le Revenu », relaient l’information de l’Agence France-Presse.

Chacun de se féliciter que le FGDR :

  • « disposait de près de 7 milliards d’euros à fin 2022 et a élargi ses compétences à la gestion de portefeuille».

Et de souligner :

  • « Chaque Français est couvert à hauteur de 100.000 euros par le FGDR, mais cette couverture est largement théorique puisque ce dernier n’a en banque que 0,5% du montant éligible, estimé à 1400 milliards d’euros. La concentration du système bancaire de la France, autour de six grands établissements (BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, BPCE, Crédit Mutuel et la Banque postale), lui permet toutefois d’appliquer un ratio de couverture assez faible».

Puis de citer les propos rassurants du président du directoire du FGDR, Thierry DISSAUX, interviewé en mars dernier :

  • La somme est « proportionnée au risque réel d’intervention qui est le nôtre».

Nous pouvons donc « doublement dormir tranquilles ». En effet, non seulement le FGDR est là, mais l’occurrence d’un « pépin bancaire » en France, n’est pas réaliste. En effet, notre cher Bruno Le MAIRE nous affirme que : « Les banques françaises sont solides, elles ont été testées régulièrement ». OUFFF, me voilà rassuré !!!

 

CE QUE L’ON NE VOIT PAS

Comme l’a dit en son temps, Jacques CHIRAC : « Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent » !!! Les abonnés aux « Rendez-vous d’Hubert » sont déjà parfaitement informés de « l’illusion » de cette garantie, mais aussi, sur sa « captation » par l’état. Extraits :

  • « Les contributions des banques pour alimenter le FGDR sont de 770,49 millions d’euros en 2021. Seuls 398,64 M€ sont versés sous la forme de cotisation et de dépôt de garantie( 51,73%). Le reste (48,27%) « existe » sous la forme de certificats d’associés !!! ».
  • « au moins 54% des fonds investis pour constituer de quoi «sauver nos dépôts »… « sont placés sur un compte ouvert auprès du Trésor !!! ».
  • « La rémunération du solde bancaire des fonds placés au Trésor est nulle!!! ».

Résumons : en cas de difficultés de nos banques françaises (occurrence qui ne pourrait quasiment pas arriver), la « garantie » de récupérer vos fonds … n’engage que ceux qui la reçoivent !!!

 

CE QU’EN PENSE ALEX ANDRIN

Ne croyez surtout pas, que vos sous sont à l’abri.
Même si c’est mentionné, dans de nombreux écrits.
La réalité, est quelque peu différente,
Elle n’est pas conforme, à toutes vos attentes.
La meilleure garantie : avoir vos sous chez vous,
Dans un coffre, à l’abri, de ces banquiers voyous.

Soyez forts, persistez. Je vous aime et vous salue.

Mots clés : FGDR

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL