L’assurance vie va bien. Vraiment ?

10 Fév, 2023 | 0 commentaires

Introduction.

Les évènements s’enchainent de plus en plus rapidement. Nos repères s’estompent, sous une forte pression médiatique. Nous sentons confusément que quelque chose de sombre va arriver. Pourtant, nous sommes entrés dans les temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, les temps du dévoilement, de la vérité.

Deux anciens amis, que les fidèles lecteurs de ce blog connaissent bien, se joignent à moi pour décrypter différents faits d’actualité de manière succincte. Il s’agit du démystificateur de sophismes économiques, Frédéric BASTIAT et de mon poète préféré, Alex ANDRIN.

Mes billets s’articulent en trois parties. Les deux premières, à la manière de « l’ami Frédéric », avec son célèbre : « Ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas ». La troisième partie est réservée à la vision de « l’ami Alex ».

µ CE QUE L’ON VOIT

Les compagnies et mutuelles d’assurance sont regroupées au sein d’une fédération, portant le nom de  France assureurs. Celle-ci publie régulièrement des données qui permettent d’analyser l’évolution de ce secteur d’activité.

Le 2 courant, France assureurs a communiqué des données relatives à l’année 2022, pour ce qui est de l’assurance vie :

Après une année 2021 de rattrapage, l’assurance vie a retrouvé en 2022

son niveau d’avant la crise sanitaire avec 144,4 milliards d’euros de cotisations

  • En décembre 2022, les cotisations en assurance vie s’établissent à 12,8 milliards d’euros et la collecte nette à +0,3 milliard d’euros.
  • Sur l’année 2022, les cotisations en assurance vie s’établissent à 144,4 milliards d’euros et la collecte nette atteint +14,3 milliards d’euros.
  • Le plan d’épargne retraite (PER) séduit 1,3 million de nouveaux assurés en 2022, ayant versé 18,7 milliards d’euros.

Selon France assureurs, tout semble aller pour le mieux dans le petit monde de l’assurance vie.

CE QUE L’ON NE VOIT PAS

Voyons ensemble de plus près ce qu’il en est du « placement préféré des français », comme aiment à le nommer les médias.

Commençons par le dernier mois de l’année 2022. Les épargnants ont versé 12,8 milliards d’euros sur les différents contrats d’assurance vie. Ils ont racheté tout ou partie de leurs contrats pour un montant de 12,5 milliards d’euros. La collecte nette s’établit donc à seulement 0,3 milliard d’euros.

Je note aussi que presque la moitié des sommes versées (48%) l’a été sur des contrats en unités de compte (UC). Je vous précise que dans ce type de fonds, les versements des épargnants sont majoritairement placés par l’assureur… dans des actions. Ils sont donc exposés aux fluctuations des marchés financiers.

Plus clairement dit, ce type de fonds, contrairement aux fonds en Euro, permet à l’assureur de transférer le risque des placements… aux « Z’épargnants » !!! Ces fonds sont mis en avant dans les publicités, en vantant les gains…potentiels, supérieurs aux fonds Euro.

Pour ce qui est de l’année 2022 en son entier, les épargnants se sont « allégés » de 144,4 millions, pour alimenter leurs contrats d’assurance vie. C’est 3% de moins qu’en 2021. Les rachats de contrats ont été plus élevés de 3% qu’en 2021.

En 2022, la collecte nette pour les assureurs est donc 6% inférieure à l’année 2021 !!!

Je relève aussi que :

  • « À la fin du mois de décembre 2022, les encours des contrats d’assurance vie s’établissent à 1 842 milliards d’euros ».

C’est 32 milliards de moins qu’en 2021.

La dette de la France est, au 31 décembre 2022, de 2 277 milliards d’euros. Elle était au 31 décembre 2021, de 2 145 milliards d’euros. Elle a augmenté de 132 milliards d’euros en une année.

Si d’aventure, les « étrangers », qui détiennent la moitié de la dette de notre pays ( 49,8%), venaient à demander des « garanties « à la France… le « trésor de guerre » des assureurs, ne serait plus suffisant !!!

Par les temps qui courent… ce risque n’est pas du tout « imaginaire ». Gardez-le en tête, avant de souscrire ou de continuer à alimenter vos précieux contrats d’assurance vie.

CE QU’EN PENSE ALEX ANDRIN

 La pub ne dit pas tout, car ce n’est pas son rôle.
Elle attrape les gogos, c’est bien ça le plus « drôle ».
Ne croyez surtout pas ce que disent les journaux,
Vous risquez de tomber dans leurs grossiers panneaux.
Soyez vraiment prudent, en matière d’assurance,
Il faut, dans tous les cas, faire jouer la concurrence.

Gardez confiance en vous. Je vous aimer et vous salue.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL