Merci Orange

4 Juin, 2021 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Les confidences de mon petit doigt gauche

Introduction

Chers nouveaux lecteurs, bonjour. Permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour.

Si nous sommes pris par les « élites » pour les imbéciles que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester.

Je vous offre l’ensemble de mes billets, pour aiguiser votre curiosité, élargir l’étendue de vos réflexions et ainsi augmenter le « champ des possibles », concernant votre patrimoine, aussi bien spirituel que matériel.

Pour ceux qui souhaitent dépasser la simple curiosité, les « Rendez-vous d’Hubert » sont faits pour vous. Vous y trouverez les grilles de compréhension de l’effondrement en cours et surtout, comment vous y préparer psychologiquement et matériellement afin de tirer profit des évènements actuels et à venir.

Je vais maintenant vous faire une confidence « surprenante » : mon petit doigt gauche me parle ☺☺☺. Il faut vous préciser que je suis gaucher et fier de l’être, comme entre autres :  Léonard de Vinci, Michel-Ange, Ludwig van Beethoven… Excusez du peu.

Comme tous les parents le savent… un petit doigt, ça chuchote à l’oreille des parents … les bêtises que font les petits enfants pas toujours très sages. Eh bien, mon petit doigt gauche me « parle » et je dois reconnaitre qu’il est doté d’une certaine clairsentience qui ne cesse de me surprendre.

Une dernière précision, je le surnomme affectueusement « Madri » … en rrroulant le R, comme les Espagnols savent le faire… ainsi que les Sarthois (mon épouse est sarthoise, mais elle ne rrroule plus les R depuis longtemps).

 

Sujet du jour : notre dépendance technologique nous rend fragile

µ La panne qui a affecté cette semaine pendant quelques heures, une partie du réseau téléphonique de notre opérateur Orange mérite d’être examinée pour ce qu’elle est réellement.

Tiens, voilà mon invité préféré qui me parle… Madri me demande la permission de s’adresser à vous, en direct. C’est avec grand plaisir que j’accepte.

Coucou, c’est Madri ☺. Bonjour les amis. Merci, cher patron, de me donner à nouveau l’occasion de jouer du clavier. Tu sais bien que j’adôôôre ça.

Quand je constate avec quelle application tu suis la plus grande partie de mes conseils, j’en déduis que je suis autant persuasif qu’efficace pour ton plus grand bien. Il me semble donc judicieux d’aider directement les lecteurs de ton blog à quelques prises de conscience, car je les aime autant que toi.

Tu as tout à fait raison, patron Hubert, cet incident de l’opérateur Orange a fait le bonheur des médias, du fait qu’il a affecté les numéros d’urgences, permettant dès lors « d’en faire des caisses ». La réalité est que bien d’autres numéros privés ont été affectés par cette panne. Mais, que Madame MICHU n’ait pas pu joindre sa petite fille par téléphone pendant quelques heures ne permet pas de tenir le téléspectateur en haleine.

Comme tout système complexe, les réseaux téléphoniques sont et seront amenés à subir des difficultés de fonctionnement au quotidien. D’ailleurs, un site tient à jour en quasi-temps réel, les pannes des quatre grands opérateurs nationaux pour ce qui est de la téléphonie fixe et mobile.

Il n’y pas que le réseau des télécommunications qui est susceptible de dysfonctionner ou bien subir une attaque délibérée d’un agent mal intentionné. Souvenez-vous, il y a quelques jours, le réseau du principal distributeur de pétrole de la côte est des USA, Colonial Pipeline a été en partie paralysé par une attaque informatique. Il a dû payer une « rançon » de 4,4 millions de dollars à, tenez-vous bien, une véritable entreprise de hackers : DarkSide.

Celle-ci dispose « d’un centre de presse, d’une liste de diffusion, d’une ligne d’assistance aux victimes et même d’un prétendu code de conduite ». Cette cyberattaque visant une entreprise américaine, c’est évidemment la piste des « hackers russes » qui a été officiellement privilégiée. Vous n’allez pas le croire, après l’attaque de Colonial Pipeline, DarkSide a fait un communiqué de presse :

« Nous sommes apolitiques, nous ne participons pas à la géopolitique, il n’est pas nécessaire de nous lier à un gouvernement défini et de chercher d’autres motivations. Notre objectif est de faire de l’argent, et non de créer des problèmes pour la société ».

Pour ce qui est des réseaux de distribution d’électricité :

En mai 2020, la société Elexon, important maillon du marché de l’électricité en Grande-Bretagne, a vu ses employés ne plus pouvoir répondre aux courriels reçus sur leur boîte mail professionnelle.

En novembre 2020, un rapport du Centre de la sécurité des télécommunications du Canada, révèle que de telles attaques ont déjà eu lieu dans le pays.

En décembre 2015, l’entreprise Kyivoblenergo a été le premier fournisseur d’électricité au monde, à être victime d’une cyberattaque.

En février 2021 aux USA, un employé d’une usine d’approvisionnement en eau de Floride a eu une énorme surprise : un pirate informatique a pris le contrôle de son ordinateur et a augmenté à un niveau dangereux la concentration d’un additif chimique à l’eau. La police est intervenue avant que la population ne soit mise en danger.

Il faut comprendre, chers lecteurs du blog de « mon patron », que la mise en réseau, via Internet, de plus en plus de vos besoins fondamentaux, vous exposent à des risques de paralysie, soit subits, soit voulu par les possesseurs de ces infrastructures qui sont, pour la plupart, des entreprises privées… de vos « Z’amis Z’américains » !!!

Les différents gouvernements sont-ils capables de vous protéger des conséquences, désastreuses de ces phénomènes ? La réponse est clairement NON. Compromis et/ou ivre de pouvoir, le sort des peuples ne les intéresse pas. Alors, qu’allez-vous décider de faire pour remédier à cela ? N’y a-t-il pas régulièrement des élections, dans vos pseudodémocraties ? N’est-il pas temps de vous engager dans la reprise en main de VOS affaires ? N’en avez-vous pas marre de toujours subir… et en redemander ?

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire »

(Albert Einstein)

Chers lecteurs, vous avez eu droit à du Madri… cash. C’est dérangeant au début, mais je vous assure que c’est nécessaire pour bien prendre conscience de la réalité des faits et ne plus nous cacher derrière… notre petit doigt ☺. Madri a grandement raison de nous mettre en garde sur les failles de notre monde deux, point, zéro (2.0) qui nous rends de plus en plus dépendant à moins en moins de personnes. Une telle organisation politique s’appelle… une oligarchie, qui plus est, ploutocratique. Nous y sommes déjà et sa transformation en dictature est « en marche » ☹.

Merci à Orange qui, grâce à cet incident technique, nous permet de prendre conscience qu’il est temps d’arrêter de courir… à notre perte. Prenons aussi garde aux effets pervers de la technologie 5 G qui se met en place. C’est encore une exposition supplémentaire à des fréquences vibratoires néfastes au vivant. Entre nous, est-il vraiment indispensable de pouvoir échanger avec son réfrigérateur, son four ou encore sa machine à laver ? Comme toujours, ne nous sont présentés que les aspects flatteurs et bénéfiques de cette technologie.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

(François Rabelais)

Chers lecteurs, je vous aime et vous salue.

Mots clés : 5G, cyberguerre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL