Folklore et supermarché, association réussie.

2 Juin, 2021 | 1 commentaire

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Les confidences de mon petit doigt gauche

Introduction

Chers nouveaux lecteurs, bonjour. Permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour.

Si nous sommes pris par les « élites » pour les imbéciles que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester.

Je vous offre l’ensemble de mes billets, pour aiguiser votre curiosité, élargir l’étendue de vos réflexions et ainsi augmenter le « champ des possibles », concernant votre patrimoine, aussi bien spirituel que matériel.

Pour ceux qui souhaitent dépasser la simple curiosité, les « Rendez-vous d’Hubert » sont faits pour vous. Vous y trouverez les grilles de compréhension de l’effondrement en cours et surtout, comment vous y préparer psychologiquement et matériellement afin de tirer profit des évènements actuels et à venir.

Je vais maintenant vous faire une confidence « surprenante » : mon petit doigt gauche me parle ☺☺☺. Il faut vous préciser que je suis gaucher et fier de l’être, comme entre autres :  Léonard de Vinci, Michel-Ange, Ludwig van Beethoven… Excusez du peu.

Comme tous les parents le savent… un petit doigt, ça chuchote à l’oreille des parents … les bêtises que font les petits enfants pas toujours très sages. Eh bien, mon petit doigt gauche me « parle » et je dois reconnaitre qu’il est doté d’une certaine clairsentience qui ne cesse de me surprendre.

Une dernière précision, je le surnomme affectueusement « Madri » … en rrroulant le R, comme les Espagnols savent le faire… ainsi que les Sarthois (mon épouse est sarthoise, mais elle ne rrroule plus les R depuis longtemps).

 

Sujet du jour : La musique qui fait du bien… Калинка

µ Notre ami Madri a décidé de vous poser une colle :

Le nom de Ivan Petrovitch Larionov vous dit-il quelque chose ? C’est un auteur-compositeur et écrivain russe du XVIIè siècle. Alors, toujours pas d’idées ?

Né le 23 janvier 1830 dans une famille noble de l’est de la Russie, il étudie la musique à Moscou. Il appartient au premier corps de cadets et fait partie du chœur des étudiants. Il connaît le succès comme chanteur puis il devient directeur de ce chœur. Plus tard, il sert comme officier dans un régiment d’infanterie.

Je vous précise qu’il a composé le chant traditionnel russe le plus connu au monde, cela vous aide-t-il ? Bravo, vous avez reconnu qu’il s’agit de Kalinka. C’est une chanson d’amour dont la traduction retire une grande partie du sens amoureux de celle-ci.

Dis donc, Madri, la prochaine fois, donne-nous une devinette plus simple à trouver !!!

Je vous invite à écouter et surtout voir les réactions des clients de ce centre commercial de Russie, lorsque le chant commence à se faire entendre dans le magasin. Après la surprise, c’est la joie et le bonheur qui illuminent les visages.

Voilà le pouvoir magique de la musique. Partagez l’âme slave et soyez heureux pendant ces quatre minutes.

« Immensité, dit l’Être, Éternité, dit l’Âme »

(Victor Hugo)

Chers amis lecteurs, je vous aime et vous salue.

 

Mots clés : Flash mob

1 Commentaire

  1. Clea

    Merci Hubert ce moment à illuminé ma journée !

    Portez vous bien dans la joie et le partage

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL