Les obstacles ne sont que des tremplins

26 Mar, 2019 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Lorsqu’un étudiant vient me voir au sujet d’une mauvaise note attribuée lors d’un contrôle de connaissances, après lui avoir expliqué en quoi elle était justifiée, je conclus très souvent l’entretien par cette « phrase magique ».

En effet, elle est là pour qu’il prenne conscience de la relativité de cette « mauvaise note » et que celle-ci doit aussi lui servir de « déclencheur » pour travailler plus, ou différemment, car, puisque j’ai confiance dans sa réussite, il lui appartient maintenant de se prouver qu’il peut y arriver et donc qu’il doit « rebondir ».

La portée spirituelle de cette « phrase magique » possède une grande force pour nous aider à progresser dans la vie. Il est utile de l’avoir à l’esprit lorsqu’un « malheur » nous arrive.

Peut-être, sans qu’il en ai eu conscience, c’est ce qui est arrivé à un producteur de fraises du Périgord, Alain LESTANG. Comme beaucoup de producteurs de fruits et de légumes, il utilisait un peu beaucoup trop de produits phytosanitaires pour « soigner » ses pieds de fraises afin qu’ils produisent « de beaux fruits, bien calibrés et sans défauts » pour pouvoir en vendre beaucoup. Mais, car il y a un mais, à force d’utiliser tous ces « produits chimiques »… il est tombé malade.

Ça, c’est l’obstacle.

Du coup, il s’est tourné vers « d’autres solutions » telles que l’emploi d’acariens pour protéger les fleurs des fraisiers des thrips, ces minuscules insectes parasites. Il utilise aussi des bourdons pour polliniser ses plants de fraisiers.

Ça , c’est le tremplin.

Les résultats sont éloquents « Il a fallu se réorienter sur autre chose, un peu forcé quand même. Mais je vois que le résultat est le même. On voit qu’il y a une alternative aux produits chimiques ».

Hélas aujourd’hui, le lobby des « grands chimiquiers » tels que Monsanto, Bayer et Syngenta, est encore beaucoup trop puissants pour que de telles solutions soient largement médiatisées. Il ne tient qu’à nous que cela cesse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL