PHILIPPE ou BAYROU ? Quel prochain premier ministre ?

1 Mar, 2019 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Deux évènements importants vont être déterminants à mes yeux, pour la « prévisible » recomposition du gouvernement. Le grand débat national et l’élection des députés européens. En effet, le 15 mars prochain prend fin la période des débats. La synthèse faite par le gouvernement est prévue pour avril prochain. Quant aux élections européennes, elles auront lieu le 26 mai.

Comme nous avons pu le constater, le président Macron est depuis longtemps en campagne et plus particulièrement depuis qu’il a entamé ses « Marathons » dans des conditions de légalité pour le moins discutables. Six heures ici, sept heures , « seulement » deux heures quarante ici, une heure cinquante , cinq heures ici… record battu… quatorze heures là !!! De « l’autre côté », il y a l’attente les attentes du peuple, dont celles exprimées par les gilets jaunes.

Selon lui, pour être en « bonne position » aux élections européennes et pouvoir « légitimement » poursuivre sa destruction de notre pays, voire envisager les élections de 2022, il va certainement procéder à un remaniement du gouvernement. Je pense qu’il interviendra entre la clôture du grand débat, mais au plus tard en avril afin d’être « en marche » pour les élections européennes. Reste à savoir s’il conservera son Premier ministre actuel ou pas. En « défaveur » d’Édouard Philippe, il y a déjà une recomposition à gauche à l’Élysée.

Tel un « vieux cheval de retour », il ne m’apparait pas impossible que François Bayrou le remplace, surtout quand « gars Françouet » déclare ne pas vouloir de ce poste. Souvenez-vous… « au commencement était Bayrou »… En effet, son ralliement a grandement aidé notre futur Jupiter dans son ascension. Bayrou, éphémère ministre de la Justice dont les « casseroles » relatées dans mon billet du 17 juin 2017 sont aujourd’hui au placard. La politique est un éternel recommencement. Dans mon billet du 24 juin 2017, je prédisais à propos du sort de «Fanfan » : « Sans même attendre les résultats électoraux de demain18 juin, j’anticipe le fais qu’Emmanuel MACRON va rapidement « démissionner » François BAYROU, vraisemblablement, dans le cadre plus large d’une « opération mani pulite  lors d’un remaniement du gouvernement, suite à l’élection des nouveaux députés. Cela aurait deux avantages pour lui :

  • Se séparer d’un « ami encombrant » dont il n’a politiquement « plus besoin » ayant une majorité absolue à la chambre des députés.
  • Montrer qu’il est intraitable en matière de « probité morale », tout en « protégeant » des personnalités « plus utiles ».

Aujourd’hui, la donne politicienne a changé et Bayrou devient plus « utile » pour Macron. Affaire à suivre.

Mots clés : Elections, Gouvernement

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL