Nous connaissons tous cette assertion « quand le bâtiment va, tout va ». Attribuée à un certain Martin NADAUD, maçon de son état et aussi franc-maçon… cela ne s’invente pas 😊 😊 😊. La phrase exacte qu’il aurait prononcée à la chambre des députés en 1850 serait « Vous le savez, à Paris, lorsque le bâtiment va, tout profite de son activité ».

On peut extrapoler ce constat à bien d’autres secteurs économiques dont, le transport maritime. En effet, celui-ci est considéré comme un « indicateur avancé » de l’activité économique. Si le transport des matières premières et des marchandises prospère… c’est que l’activité « tourne bien ». Cela s’est tellement vérifié que le Baltic Exchange a créé un indice spécifique reconnu par le monde financier : le Baltic Dry Index (BDI).

Figurez-vous que le BDI vient de chuter de 48,72% en un mois et demi. Ne nous dirigerions-nous pas vers un sérieux ralentissement de l’économie mondiale ? Encore un signe… Un mauvais signe.