Armement hypersonique : Chine et Russie 1, États-Unis d’Amérique 0

2 Juil, 2018 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Il n’y a pas que la guerre commerciale qui fait rage entre les grandes puissances, les armes « traditionnelles » sont aussi de la partie et plus particulièrement la course à la suprématie aérienne date de longtemps entre la Chine, la Russie et les USA. Dans ce cadre, la technologie hypersonique qui permet une vitesse supérieure à … 5 000 km/h est le Graal des forces armées de ces trois pays pour en équiper leurs missiles. Federico PIERACCINI  de Stratégic-culture qui a étudié la question, fait un constat intéressant :

« Le développement des armes hypersoniques fait partie de la doctrine militaire que la Chine et la Russie développent depuis longtemps. Elle est motivée par le fait que c’est un moyen de parvenir à la parité stratégique avec les États-Unis sans avoir à atteindre le niveau faramineux de dépenses de Washington. Ces deux pays ont commencé à rationaliser leurs forces armées à partir de la fin des années 1990 en se concentrant sur les domaines qui leur permettraient le mieux de se défendre contre la puissance militaire écrasante des États-Unis. La Chine a fortement accéléré son programme ICBM, atteignant en une décennie la capacité de produire un moyen de dissuasion crédible comparable à son équivalent russe».

Constat du sous-secrétaire américain à la Défense pour la recherche et l’ingénierie, le Dr Michael Griffin : « Nous n’avons pas aujourd’hui de systèmes capables de les tenir [armes hypersoniques] en respect (…) et nous n’avons pas de défenses contre ces systèmes [hypersoniques]. S’ils choisissaient de les déployer, nous serions aujourd’hui désavantagés ». Cela va prendre un bon moment aux militaires US avant qu’ils ne comblent le décalage technologique et scientifique hypersonique avec la Chine et la Russie.

Mots clés : Armement, Hypersonique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL