Débit/Crédit : déséquilibre important entre la banque d’Allemagne et d’Italie

1 Fév, 2018 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

On a coutume de dire que l’économie de l’Allemagne est florissante et que sa banque centrale, la Bundesbank, va bien. N’oublions pas le principe des vases communicants qui est aussi apppplicable à la finance.  Si la Bundesbank a une position créditrice importante, c’est au détriment des positions débitrices des banques centrales des pays du sud de l’Europe.

Fin décembre 2017, ce sont près de 907 milliards d’Euros de créances pour l’Allemagne, sur notamment l’Italie qui est débitrice de 436 milliards d’Euro. Du jamais vu depuis la création de l’Euro. Qui peut raisonnablement penser que l’Italie va rembourser ce montant? Certainement pas l’Allemagne. Cette position de la Bundesbank est intenable à terme. Cela va mal finir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL