General Electric: Une promesse est une promesse

5 Déc, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Souvenez-vous, c’était en juillet 2014, Général Electric (GE) souhaitant acquérir un de nos fleurons nationaux, ALSTOM, annonçait « avoir mené un examen approfondi des comptes d’Alstom et détecté des « détails » qui l’exposaient à des conséquences financières ».

En 2015, le groupe Alstom se voyait infliger par le «  Departement of Justice arte américain » une amende de 772 millions de dollars. C’est à cette époque que GE a réalisé la plus grosse acquisition de son histoire en absorbant le pôle Énergie d’Alstom avec l’engagement initial de GE de développer l’emploi (1000 emplois sur 3 ans)….

Aujourd’hui, GE se prépare à supprimer 6000 emplois dans le monde, dont 350 en France. Une fois de plus les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL