NSA : nous sommes (presque) tous fichés

1 Nov, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Le Bitcoin, vedette des cryptomonnaies, fait parler de lui mais, pour une fois, pas pour les variations de sa valeur. Officiellement, son inventeur est « Satoshi Nakamoto ». Derrière ce pseudonyme, se « cacherait » un Australien du nom de Craig WRIGHT. Quand j’écris « cacherait », c’est que des doutes continuent de planer sur l’identité réelle de Satoshi Nakamoto. Si pour « les citoyens ordinaires », le mystère reste entier, ce ne serait plus le cas pour le département américain de la sécurité intérieure (DHS).

Ce qu’il est intéressant inquiétant de noter, c’est le moyen employé par l’agence américaine : la stylométrie. Elle permet de comparer les textes (beaucoup de textes) pour déterminer la paternité d’un travail particulier. Pour la recherche concernant Satoshi Nakamoto, le DHS a fait appel à l’agence de sécurité des États-Unis (NSA). Celle-ci a analysé des trillions de textes de plus d’un milliard de personnes pour arriver à ses fins. Cela donne une idée de l’ampleur du fichage dont nous sommes les victimes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL