L’heure n’est plus à la polémique concernant l’origine, humaine ou pas, des dérèglements climatiques.

Alors que la triste série des ouragans ravages les Caraïbes, une autre conséquence (par ce que moins médiatique) passe presque inaperçue : le phénomène de la montée des océans dû au réchauffement climatique.

Bien évidemment, quand cela « ne touche que » des îles inhabitées, c’est « sans importance ». Le phénomène est bien connu et observé. Le niveau des mers monte en moyenne de 3 millimètres par an, mais le phénomène est quatre fois plus important dans le Pacifique, où le niveau de l’océan grimpe de 12 millimètres par an depuis les années 1990.

Nous sommes déjà « submergés » de réfugiés économiques et politiques. Comment réagirons-nous lorsque ce seront des réfugiés climatiques ?