La Banque postale est condamnée à 5 M€ d’amende pour manquement au devoir de conseil

19 Juin, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

L’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), autrement dit le « gendarme des sociétés d’assurance » vient d’infliger une amende significative de 5 millions d’Euros à la Banque Postal pour ne pas avoir suffisamment respecté leur obligation de conseil auprès de leurs clients.

En effet, le FCP « Progressio », alors qu’il était censé permettre aux clients de récupérer leur capital au bout de 8 ans (performance déjà peu reluisante), le fonds a perdu entre 15 et 30% de sa valeur, générant plus de 9 millions d’Euros de perte pour les clients.

Lien vers la source :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL