La « finance de l’ombre » : 92 000 milliards de dollars fin 2015

20 Mai, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Le shadow Banking (finance de l’ombre en bon français) est un peu plus connu comme l’activité « hors bilan » des banques. Elle est définie par le conseil de stabilité financière (FSB) comme étant « le système d’intermédiation du crédit impliquant des entités et des activités se trouvant potentiellement à l’extérieur du système bancaire ».

Continuons nos investigations. Le FSB est ainsi défini par notre autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) « Le Conseil de stabilité financière a pour mission d’identifier les vulnérabilités du système financier mondial et de développer et mettre en place des principes en matière de régulation et de supervision dans le domaine de la stabilité financière ». Quant à l’ACPR, c’est « une autorité administrative indépendante qui veille à la préservation de la stabilité du système financier et à la protection des clients, assurés, adhérents et bénéficiaires des personnes soumises à son contrôle ».

Plus simplement dit, l’ACPR…c’est l’organisme qui peut bloquer vos contrats d’assurance vie pour préserver la stabilité du système financier…..CQFD.

Lien vers la source :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL