La haute autorité pour la transparence de la vie publique étend ses sources de renseignements

12 Mai, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

La haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) créée dans le prolongement de la tristement célèbre affaire CAHUZAC, poursuit sa mission de contrôle du patrimoine de nos élus. Ceux-ci ont l’obligation de déclarer sincèrement leur patrimoine (biens immobiliers, actions et comptes bancaires, ainsi que les emprunts et les dettes).

La HATVP contrôle et vérifie la cohérence des éléments déclarés, recherche les omissions ou variations inexpliquées du patrimoine des déclarants. Pour faciliter sa mission, la haute autorité a dorénavant accès au FICOBA (fichier qui recense les comptes bancaires), au FICOVIE (fichier qui regroupe tous les contrats d’assurance vie), de même que PATRIM (base de données d’estimation immobilière du fisc), dont je vous ai parlé dans mon billet du 9 mai dernier, ainsi qu’à la BMDP (base nationale des données patrimoniales).

Lien vers la source :

Mots clés : BMDP, FICOBA, FICOVIE, HATVP, PATRIM

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL