Le sauvetage de STX France en péril

20 Fév, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Saint Nazaire, les chantiers navals de l’atlantique…ça nous parle plus que STX. Pourtant c’est bien le groupe coréen STX Offshore and Building qui en est le dernier propriétaire en date, à hauteur de 66%, l’état français possédant les 33% restant. Depuis 2015, le carnet de commande est plein. 40 milliards d’euros pour la construction de trois paquebots géants. Deux pour l’armateur Royal Caribbean International  et un pour l’italien MSC.

STX qui ne va pas bien, cherche à se séparer de STX France. Figurez-vous que le seul repreneur est…. Le groupe italien Fincantieri, principal concurrent de STX France, qui possède 20 chantiers partout dans le monde et qui emploie près de 20 000 personnes. Avec ses 33%, l’état français à la minorité de blocage qui lui permet de « négocier âprement » afin que Fincantieri soit cantonné à moins de 50% du capital. Évidemment, c’est l’emploi en France qui est derrière ces négociations. À suivre.

Lien vers la source :

Mots clés : Chantiers navals, STX

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL