Brian Maher: En Grèce, on vous oblige à dépenser sous peine d’amende

8 Fév, 2017 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Vous vous souvenez sûrement qu’en juillet 2016, la Grèce obtenait un prêt de 7 milliards d’Euros pour……rembourser d’autres prêts. Le FMI c‘est prononcé clairement pour « alléger » ce fardeau jugée « totalement intenable et explosif ».

C’est dans ce contexte que le site d’informations grec, Keep Talking Greece, nous apprend que depuis le 1er janvier est mis en place un dispositif pour le moins « inquiétant » : « Si vous êtes Grec et gagnez moins de 10 000 euros, vous devez effectuer 10% de vos paiements en carte. Entre 10 000 et 30 000 euros, ce chiffre monte à 15%. Au-delà de 30 000 euros, il passe à 20% ».

Gare à celui qui ne se plie pas à cette injonction, une pénalité de 22% est alors appliquée. Il est bon d’observer attentivement ce qui se passe en Grèce, ce pays continue manifestement à servir de « laboratoire » pour les Z’élites financières.

Lien vers la source :

Mots clés : Cash, Grèce

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL