Fraude fiscale : Informer le fisc, acte citoyen ou délation ?

10 Déc, 2016 | 0 commentaires

INTRODUCTION 

Notre quotidien se déroule, avec ses hauts et ses bas. Notre monde s’écroule, beaucoup ne le voient pas.
Prenons du recul et une fois tout cela compris, s’ouvre pour chacun de nous, une nouvelle vie.
Retrouvons l’Être que nous sommes vraiment. Ici et maintenant, vivons-le pleinement.
Rayonnons notre puissance d’amour, elle est inépuisable.

« Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais »
(Proverbe Soufi)

Chaque année, le projet de loi de finance est l’occasion de « glisser » quelques amendements qu’il est bon de surveiller. Aujourd’hui, officiellement, le fisc examine les « informations » communiquées par des personnes déclinant leur identité et rejette toute « lettre anonyme ». Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2017, les députés ont adoptés un amendement permettant à l’administration de rémunérer « toute personne étrangère aux administrations publiques » qui lui fournirait des renseignements lui permettant de découvrir « un manquement à une obligation fiscale ».

Lien vers la source :

Mots clés :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION


DERNIERS BILLETS MIS EN LIGNE


SOCIAL