SÉRÉNITÉ PATRIMONIALE

SÉRÉNITÉ
PATRIMONIALE

CHRONIQUE DU TEMPS QUI PASSE

Un mélodrame… franco-français

Les résultats du premier tour des élections législatives de dimanche étaient prévus par notre stratège en chef « Jupiter-mars ». Avec trois blocs politiques, nous nous dirigeons vers un pays ingouvernable. Cela, espère-t-il, aurait l’avantage de le remettre « au centre du jeu politique ».

Comme prévu, pour réaliser « un arc républicain » ou encore, faire un « barrage » tout aussi « républicain », contre le rassemblement national, qualifié d’extrême droite … nombre de députés vont aller « à la gamelle », d’ici ce soir.

Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on ne mange pas, Monsieur, on se goinfre ! C’est peu dire, à quel point « la soupe est bonne »… puisque payée avec notre travail et nos impôts !!!

Soyons clairs, lucides et responsables : nous n’avons que la « démocratie » que nous méritons !!!

Europe et OTAN : rien ne change

Et pendant ce temps-là, le monde de demain émerge, loin de nos dérisoires soucis politiques hexagonaux. L’élection des députés européens a eu lieu les 8 et 9 juin dernier.

Comme je vous l’ai expliqué le 3 juin… ce sont les chefs d’états et de gouvernements qui désignent le véritable pouvoir exécutif de l’Europe.

Sans surprise, et comme je l’avais anticipé, dans ce même billet… c’est « l’amie Ursula » qui a été reconduite comme présidente de la Commission européenne.

Ils ont jugé qu’elle avait un bon bilan, alors que, parmi ses casseroles, il y a une affaire en cours d’instruction, pour « usurpation de fonctions et de titre, destruction de documents, prise illégale d’intérêt et corruption », comme je vous l’ai rapporté le 25 mars dernier !!!

Pour l’accompagner dans ses œuvres de destruction, elle a maintenant à ses côtés : le socialiste portugais, Antonio COSTA à la tête du Conseil européen et la centriste Kaja KALLAS, Première ministre estonienne, aux Fonctions de cheffe de la diplomatie.

Cela devrait être entériné par une majorité absolue de 361 eurodéputés. La confirmation pourrait avoir lieu le 18 juillet lors de la première session plénière du nouveau Parlement. En effet, son parti, le PPE, est sorti vainqueur de cette dernière élection des députés européens.

Pour ce qui est de « l’organisation de destruction massive » qu’est l’OTAN, le 26 juin dernier a été nommé son nouveau secrétaire général, en remplacement de Jens STOLTENBERG, en fin de mandat.

C’est le Premier ministre néerlandais sortant, Mark RUTTE, qui a « décroché la timbale », à la grande satisfaction de « l’amie Ursula », qui a aussitôt déclaré : « Je me réjouis de travailler avec vous pour renforcer le partenariat UE-OTAN ».

BRICS : Élargissement et renforcement des liens

Contrairement à l’œuvre de Bertolt BRECHT… c’est l’irrrrésistible ascension des BRICS qui continue. Aux cinq pays historiques, se sont joints, le 1er janvier de cette année, l’Iran, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Les voilà qui sont dix, mais par un prompt renfort, ils se verront… pas moins de trente autres pays, qui, déjà, frappent à la porte des BRICS+.

Bien conscient qu’un tel engouement doit être correctement géré, Sergei LAVROV, le ministre russe des Affaires étrangères a récemment déclaré :

  • « Il a été décidé de faire une pause avec les nouveaux membres afin de « digérer » les nouveaux venus, qui ont doublé la composition du groupe. Dans le même temps, on est en train de créer des catégories de pays partenaires, des « étapes » avant l’adhésion à part entière».

En attendant, le maire de la ville russe de Kazan, Ilsur METSHIN, a eu l’idée de créer une nouvelle association réunissant les villes des BRICS.

Il vient de réunir : plus de 100 maires, adjoints aux maires, responsables d’associations municipales et fonctionnaires locaux. Ils se sont retrouvés à l’hôtel de ville de Kazan, pour le premier forum de « l’Association des Villes et Municipalités des BRICS+ ».

Gardez en mémoire, pour l’avenir de vos enfants… que la Fédération de Russie, ainsi que l’Arabie saoudite, ont inscrit en seconde langue pour leurs étudiants… le mandarin. En Russie, la demande d’enseignement du mandarin a déjà augmenté de 600%.

Retenez ce nom : l’organisation des états turciques 

Connaissez-vous l’organisation des états turciques (OET ou OTS pour les anglophones) ? C’est, tout simplement, une organisation intergouvernementale qui vise à promouvoir la coopération entre les pays turcophones. Elle regroupe 300 millions de personnes, sur plus de 4,5 millions de Km2.

Fondée en 2009, elle est composée de cinq États membres à part entière (Azerbaïdjan, Kazakhstan, Kirghizstan, Turquie et Ouzbékistan) et de deux observateurs (Turkménistan et Hongrie). C’est une union turcophone, dans les vastes territoires centraux du continent asiatique.

Le 3 novembre dernier, à Astana, s’est tenu le dixième sommet de l’OET,  sur le thème : Turk Time « tradition, unification, réformes, savoirs, confiance, investissements, médiation, énergie ».

Gardez bien en mémoire :

Vous ne voyez là, que quelques exemples de faits qui renforcent mon optimisme, quant à notre avenir… pour peut que nous soyons curieux, volontaire et capables de remettre en question nos vieux schémas.

Les prochains mois vont voir une accélération de la multipolarité. Il est plus que temps de nous y préparer. Soyez confiant, le meilleur est à venir. Il faut et il suffit de monter dans le train, avant qu’il ne roule trop vite pour ce faire.

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge »
(Winston Churchill)

Chers lecteurs, je vous aime et vous salue.