SÉRÉNITÉ PATRIMONIALE

SÉRÉNITÉ
PATRIMONIALE

La loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finance pour 2019 ne comprend pas que des dispositions négatives. Pour ce qui est du plan d’épargne en action (PEA), à compter du 1er janvier 2019, les retraits effectués entre 3 et 5 ans sont fiscalement « moins douloureux », puisque soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 30% (impôt et prélèvements sociaux inclus).

Pour rappel, avant cette date, le poids de la taxation était d’autant plus lourd que l’on sortait du PEA tôt. En effet, pour une sortie dans les 3 premières années, il fallait acquitter 22,5% d’impôt + les prélèvements sociaux à 17,2% soit un total de 39,7%. Pour une sortie entre la 3è et la 5è année, la taxation était de 19% d’impôt + les prélèvements sociaux à 17,2% soit un total de 36,2%.

La sortie après la 5è année n’a pas changé. Elle était et reste amputée du montant des seuls prélèvements sociaux, au taux actuel de 17,2%.