SÉRÉNITÉ PATRIMONIALE

SÉRÉNITÉ
PATRIMONIALE

On se souvient du piètre résultat de la défunte « taxe Tobin », mise en place en 2012. Avec 800 millions d’euros en 2013 elle a rapporté deux fois moins que prévu. Cette taxe sur les transactions financières visait à faire participer le secteur financier au redressement des finances publiques. Il faut dire que le lobby bancaire a « bien travaillé » pour « détricoter » ce texte.

Le 10 décembre dernier, les ministres de l’Économie Bruno Le Maire, de la Transition écologique Nicolas Hulot, des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de la Recherche Frédérique Vidal, sont « monté au créneau » dans une tribune au Journal du Dimanche.

« Nous nous mobiliserons pour que cette taxe devienne européenne et ferons en sorte que chacun participe à cette solidarité », rappelant ainsi la promesse des pays du Nord de porter à 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 leurs financements climat aux pays du Sud.