C’est enfin acquit. À compter du 1er mars 2017, il devient possible de changer l’assurance liée aux prêts immobiliers chaque année, à la date anniversaire du contrat.

Jamais deux sans trois…Première tentative, la Loi HAMON, deuxième tentative, la Loi SAPIN 2 et enfin « l’amendement BOURQUIN ». Il aura fallu trois fois « remettre le couvert » pour arracher ce droit, face au monde bancaire, arc bouté sur ses positions pour garder le privilège de vendre SON assurance de prêt. C’est donc le 1er mars prochain pour les nouveaux contrats et le 1er janvier 2018 pour les anciens contrats, qu’il sera possible de « quitter » l’assurance souscrite auprès de la banque, pour en substituer une nouvelle, très souvent moins chère et surtout offrant une meilleure couverture des risques assurés. Croyez mon expérience, dans « la vraie vie » les banquiers ne vont pas faciliter la tâââche des candidat « à l’exil ».

Lien vers la source :